dimanche 27 février 2011

Le gorille (50 x65)

Une commande, un vrai défi, mais un vrai plaisir de sentir de jour en jour sa présence. Le commanditaire a l'habitude de me lancer des challenges, celui là était particulier, mais toujours avec plaisir.

12 commentaires:

  1. Un gorille qui marque bien sa présence!Il est magifique!
    Son regard est profond,Travail de grande patience
    j'aime aussi la texture

    A Bientot A7 :)
    Bises ,ainsi que pour O et E

    RépondreSupprimer
  2. Merci Linda, on pense bien a vous deux.

    RépondreSupprimer
  3. La peau de ce gorille... vraiment époustouflante!!!

    RépondreSupprimer
  4. Merci Manel, un long travail, à la fin j'avais l'impression de vivre avec un gorille chez moi...

    RépondreSupprimer
  5. Impressionnant !!! (à la fois le dessin et l'animal!). Bravo pour ce très beau travail.
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. merci Sandra, c'est un auto-portrait, je voulais l'appeler "la réception de l'avis d'imposition"

    RépondreSupprimer
  7. Alain, ça craint,
    plus gorille que ça tu meurs, je perçois pourtant une douceur au fond des yeux, qui s'impose à mon avis, rapport à "avis d'imposition" wonderful artistic creation.

    Babeth.

    RépondreSupprimer
  8. C'est exactement tout l’intérêt Babeth, le sentiment que l'on prête au fond des yeux, comme dans tout objet d'art, l'important n'est pas la forme ou le support mais la magie que l'on lui donne et qu'il nous rend.

    RépondreSupprimer
  9. Superbe !
    Le même regard que celui de mon contrôleur des impôts.
    Belle interprétation . remarquable travail de précision .
    délice

    RépondreSupprimer
  10. Merci Délice, moi c'est ce regard que j'ai quand je reçois mon avis d'imposition.

    RépondreSupprimer
  11. Vous avez réussi à capturer l'humanité des yeux du gorille : )

    RépondreSupprimer
  12. Merci Sadeu, c'était effectivement un des critères de la commande : faire percevoir l'humanité des origines, l'angoisse vis à vis de l'avenir. Merci

    RépondreSupprimer